RESPIRER A PLEIN POUMONS AVEC LE PRANAYAMA

C’est en apprenant à ouvrir votre cage thoracique et bien respirer que vous aller réussir à dompter vos inspirations et vos expirations.

(English below)

Au début d’un cours de yoga, on est invité à respirer lentement et profondément pour nous centrer et calmer le flux des pensées. Dès que l’on se met à bouger, on commence aussi à synchroniser notre respiration avec nos mouvements en utilisant la technique de Ujjayi qui allonge le souffle et nous aide à canaliser notre énergie. Les inspirs et les expirs nous aident à rythmer notre flow avec le tambour de nos coeurs…

Quand on parle de Pranayama, on parle de la maîtrise du souffle (“prana” signifie “force vitale” et “ayama” signifie “contrôle.”) Quand on gère le souffle, on contrôle mieux nos émotions, on maîtrise mieux la circulation de l’énergie dans notre corps et on stabilise le mental. On devient des supers yogis ! Rien ne peut nous enquiquiner !

On le répète : ce n’est pas avec la posture du Scorpion ou le grand écart que vous allez vous transformer en une machine de paix. C’est en apprenant à ouvrir votre cage thoracique et bien respirer que vous aller réussir à dompter vos inspirations et vos expirations. Le Pranayama n’est pas compliqué mais il requiert beaucoup d’assiduité, de courage et de pratique. Ce n’est pas sexy, ça fait des photos nulles sur Instagram, mais c’est très, très puissant.

La plupart des cours collectifs de yoga comprennent des techniques de Pranayama : Nadi Shodhana ou Kapalabhati pour la purification, Ujjayi pour la concentration, Simhasana pour relâcher les tensions…

Si vous voulez puiser dans vos réserves pulmonaires et les oxygéner un max, incorporez le Pranayama dans votre Sadhana.


At the beginning of a yoga class, we are invited to breathe slowly and deeply to center ourselves and still the stream of our thoughts. As soon as we start moving, we also begin syncing our breath with our movements by using the technique of Ujjayi which lengthens the breath and helps us channel our energy. The inhales and exhales help us match our flow to the drumbeat of our hearts…

When we talk about pranayama, we are talking about having command of our breath (“prana” means “life force” and “ayama” means “control.”) When we manage the breath, we better control our emotions, we hold sway over the circulation of energy in our bodies and we stabilize our minds. We become Super Yogis! Nothing can drive us nuts!

Allow us to be broken records: Scorpion or the splits are not what is going to transform you into a peace machine. It is by learning to open your chest and breathe well that you will succeed in taming your inhalations and exhalations. Pranayama is not complex however it requires a lot of diligence, courage and practice. And let’s be honest it is not sexy, it makes for crap photos on Instagram, but it is very, very powerful.

Most public yoga classes include Pranayama techniques: Nadi Shodhana or Kapalabhati for purification, Ujjayi for concentration, Simhasana for releasing tension…

If you want to dig deep into your pulmonary reserves and maximally oxygenate them, incorporate Pranayama into your Sadhana.